Esperanza logo rond identite visuelle siteEsperanza Joie des Enfants

Imito

 

A 101 kilomètres au sud d'Antsirabé, par la Nationale 7, et à 22 kilomètres au nord d'Ambositra, Imito est une commune de près de 40 000 habitants (statistiques de 2013), qui s'est développée dans une zone difficile d'accès, sur les Hauts plateaux (à 1370 mètres d'altitude) longtemps désertiques des petits royaumes du nord Betsileo. Elle est située dans la partie nord-est de la région d'Amoron'i Mania, de la province de Fianarantsoa. La quasi-totalité de la population vit de l'agriculture malgré un sol pauvre. La principale ressource est la culture du riz. La commune est engagée depuis plusieurs années dans un programme de développement qui a vu récemment la réalisation d'un mini-barrage hydraulique, d'un pont, d'un système d'adduction d'eau potable dans trois de ses fokontanys (quartiers), de trois salles de classes et de l'équipement du centre pédagogique de la circonscription, ainsi que d'un terrain de football. Une foire annuelle (Zotra) s'y tient régulièrement. Le développement de nouvelles cultures (apiculture, soie...) y est expérimenté. Cette commune rurale dynamique a été désignée "meilleure commune gestionnaire" des subventions du Fonds d'Intervention pour le Développement (programme de la Banque Mondiale à Madagascar) et cherche depuis à poursuivre dans cette voie. Les habitants sont volontairement et solidairement engagés dans nombre de ces travaux (démarche des "travaux Himo", travaux à haute intensité de main d'oeuvre) et la commune se distingue par un taux exceptionnel de contribution fiscale qui permet de financer les programmes de réhabilitation des équipements collectifs.

 IMITO le repas des petits juin 2011     IMITO le repas des grands juin 2011

Le collège Saint-Joseph-Ambohidravaka, devenu lycée depuis la rentrée d'octobre 2015, est placé sous la responsabilité de la congrégation des Filles du Coeur de Marie, active depuis 1959 à Madagascar (la congrégation a été fondée par une Bretonne, Adélaïde Champion de Cicé, durant la Révolution Française en 1791). C'est soeur Albertine, qui depuis a quitté Imito, qui est à l'origine de notre partenariat. Elle avait, dans son mémoire universitaire, étudié les effets de la malnutrition à Imito sur la scolarité des enfants. Puis, dans la ville voisine d'Ambositra, elle avait eu connaissance de l'action qu'Esperanza Joie des Enfants menait à Ambinanindrano et nous avait contactés. La communauté d'Imito était, jusqu'à l'été 2014, dirigée par soeur Lucie qui, en avril/mai 2013, avait accueilli une mission d'Esperanza. Lucie est aujourd'hui en "retraite active" à Tananarive, après avoir dirigé la communauté d'Antsirabé où nous l'avons retrouvée avec joie. C'est elle qui a soutenu avec confiance la création de notre ferme de spiruline Fanantenana

Notre correspondante à Imito est, depuis la rentrée d'octobre 2012, la dynamique directrice soeur Nory, qui a réussi, en trois ans, la transformation du collège Saint-Joseph en un beau lycée. Nous entretrenons par mail avec Nory une relation riche et régulière.

Esperanza soutient la cantine scolaire depuis sa création en 2009. L'effectif scolarisé était en 2010 de 326 élèves. Depuis il n'a cessé de croître pour atteindre aujourd'hui près de 670 élèves. La présence de la cantine scolaire (qui accueille également des élèves de l'école communale voisine), avec son repas quotidien équilibré (enrichi à la spiruline depuis le début 2015), favorise non seulement l'attention des élèves en classe, mais aussi l'attractivité de l'école en encourageant les parents à donner à leurs enfants la scolarisation nécessaire à leur avenir comme à celui du pays.

Malgré toutes les actions engagées pour l'amélioration de leur quotidien, la vie à Imito reste particulièrement difficile pour ses habitants (accessibilité difficile par la piste en saison des pluies, absence d'électricité...). Le grand projet impulsé par soeur Nory et toute la communauté d'Imito a été la réhabilitation et l'extension de l'école. Il constitue une grande réussite, grâce à l'apport financier de divers partenaires dont Esperanza et l'association espagnole Manos Unidas (qui soutient tout comme Esperanza le collège d'Ambohipeno) qui en octobre 2014 a décidé d'apporter son financement pour le volet extension (5 nouvelles classes) du projet avec plus de 43 000 euros.
L'actuelle ambition de soeur Nory est de construire de nouvelles classes pour les enfants de maternelle, afin que "les petits soient traités aussi bien que les grands".

Après 8 années de partenariat entre Esperanza et le collège, devenu lycée, Saint-Joseph, la visite effectuée par le bureau, fin 2017, a permis de faire un point sur l'ensemble des actions récentes réalisées (notamment après l'électrification du lycée par la Fondation EDF).
Visionnez le petit reportage ci-dessous pour partager un peu de notre émerveillement !

 

A lire aussi, un petit doc de synthèse des actions menées et des perspectives :

http://www.esperanzajoiedesenfants.org/documents/imito-bilan-et-perspectives-2015-2018ns.pdf


 

Pour situer Imito sur une carte et connaître l'heure locale ... cliquer ici



Le lycée Saint-Joseph accueille Esperanza (visite d'avril 2016) :



Remise aux élèves d'Imito des calculatrices et dessins offerts par les enfants de l'école Saint-Jean-XXIII de Toulon :